En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Deuxième Master Class FX avec Philippe Drobinski à Paris

Près de 55 Alumni se sont réunis le 16 mai 2019 autour de Philippe Drobinski, Directeur du Laboratoire de Météorologie Dynamique de l’X, pour une deuxième Master Class FX consacrée au climat et à la planification énergétique.

Pour mettre à l’honneur les projets de la deuxième Campagne de levée de fonds, la Fondation de l’École polytechnique a lancé en janvier dernier les Master Class FX. L’ambition de ces rencontres, qui ont vocation à se dérouler en France et à l’étranger, est de rassembler la communauté polytechnicienne autour de chercheurs, d’enseignants et d’experts bénéficiant du soutien des donateurs.

Après une première édition dédiée aux méthodes quantitatives nouvelle génération appliquées à la finance et au football, une deuxième Master Class FX a eu lieu le 16 mai 2019 à la Maison des Polytechniciens à Paris sur le thème de l’intégration de la variable « climat » dans la planification énergétique. Près de 55 Alumni se sont ainsi réunis autour de Philippe Drobinski, Directeur du Laboratoire de Météorologique Dynamique (École polytechnique/CNRS/ENS Paris/Sorbonne Université) et porteur du projet TREND-X soutenu par la Fondation de l’X.

Inclure la variable « climat » dans la planification énergétique, c’est tout d’abord quantifier l’ampleur du défi qui s’impose à l’humanité pour réduire l’empreinte carbone de la production énergétique. C’est ensuite comprendre que la variabilité du climat elle-même impose une production d’énergie renouvelable fluctuante voire intermittente, peu appréciée du réseau électrique. Dans ce contexte, parler de transition énergétique c’est faire face à un problème visant à minimiser la variabilité et à maximiser la pénétration de la production d’énergie renouvelable avec pour contrainte une capacité installée. C’est à ce jeu d’optimisation que la Master Class de Philippe Drobinski a invité les participants à jouer et ce, en explorant les scénarios les plus exotiques : quel bouquet énergétique renouvelable dans une France à 50 % de production nucléaire ou à 100 % de véhicules urbains électriques ? À quelle logique rationnelle répond le développement du bouquet énergétique italien ?

Lors de son intervention, Philippe Drobinski a également présenté les travaux menés dans le cadre du projet TREND-X, un programme de recherche pluridisciplinaire qui s’appuie sur 11 laboratoires et 7 départements d’enseignement de l’École polytechnique et dont l’objectif est de répondre au défi climatique.