En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

L’X lance un programme d’innovation biomédicale

L’École polytechnique a lancé le 12 décembre 2018 un nouveau programme d’innovation biomédicale en partenariat avec la Fondation Bettencourt Schueller et la Fondation de l'X. L’objectif : améliorer la santé de demain.

À l’heure de la santé connectée et des traitements de plus en plus ciblés et personnalisés, la médecine connaît une révolution. Les coopérations entre physiciens, ingénieurs, biologistes et médecins s’avèrent plus que jamais nécessaires pour accompagner ce bouleversement. Dans un contexte en pleine mutation, le programme d’innovation biomédicale de l’École polytechnique permettra de développer des projets communs entre chercheurs et médecins, sur des thématiques variées et interdisciplinaires en physique, biologie, mathématiques, informatique et médecine.

Des solutions innovantes pour améliorer les soins des patients

Ces futures collaborations entre chercheurs et professionnels médicaux ont pour objectif de développer des solutions innovantes destinées à améliorer les soins des patients. Des doctorants et des post-doctorants dont le recrutement sera financé par le programme, seront impliqués dans ces projets à fort impact sociétal.

Le programme d’innovation biomédicale est porté par Abdul Barakat, professeur à l’École polytechnique, Directeur de recherche CNRS et expert en biomécanique cardiovasculaire au Laboratoire d’hydrodynamique (CNRS/École polytechnique). Dans le cadre de son engagement durable pour l’amélioration de la santé humaine, la Fondation Bettencourt Schueller a choisi de contribuer à ce nouveau programme de l’École polytechnique afin de faciliter la recherche et l’innovation médicale et d’apporter une réponse concrète aux enjeux actuels de santé publique.

Un futur "Biomedical Engineering Institute" à l'X

Plus largement, ce programme d’innovation biomédicale s'inscrit dans le projet de développement d'un "Biomedical Engineering Institute" à l'École polytechnique. Cet institut aura pour mission de définir la stratégie de la recherche et de l'enseignement à l'X, dans des domaines à l'interface entre la physique, les sciences de l'ingénieur, la biologie et la médecine. Il facilitera les interactions entre les chercheurs de l’École et les médecins. Le programme d’innovation biomédicale contribue ainsi à la montée en puissance de ce futur institut.