En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Monk et Omini, lauréats de la bourse X-Grant Silicon Valley

Aboubakr Laraki (M 2018) et Fayçal Slaoui, co-fondateurs de Monk, ainsi que Joanne Kanaan et Anna Shirinskaya (D 2017), co-fondatrices d’Omini, sont lauréats de la bourse X-Grant Silicon Valley financée par la Fondation de l’X et le Friends of Ecole Polytechnique, sa structure sœur aux États-Unis. Ils bénéficient de 50 000 $ et d’un mentorat de haut niveau.

Aboubakr Laraki (M 2018) et Fayçal Slaoui, co-fondateurs de Monk : une solution software pour évaluer l’état des véhicules et détecter automatiquement dommages et avaries

Ingénieur civil des Mines (N 2013), diplômé de l’École polytechnique (M 2018) et passé par UC Berkeley, Aboubakr Laraki a co-fondé avec Fayçal Slaoui (CentraleSupélec 2018), Monk dont l’objectif est de créer de la transparence sur les marchés de l’inspection automobile et de l’assurance, et de permettre aux différents acteurs de ces secteurs de gagner en productivité.

Pour ce faire, la start-up a développé une solution software reposant sur la recherche en deep learning et en reconnaissance d’images pour évaluer l’état des véhicules. Alors que 500 millions d’inspections sont réalisées chaque année en Europe, cette solution permet d’analyser automatiquement l’extérieur des voitures et ce, à chaque fois qu’elles changent de main. Grâce à la prise de photos et de vidéos, Monk permet de détecter, de localiser et de classifier les dommages et avaries, mais également d’aiguiller l’expert en lui fournissant des règles de réparation et un devis correspondant. Créée en 2019, la start-up travaille notamment avec des assureurs, des loueurs et des revendeurs, et emploie aujourd’hui 10 personnes.

« Nous sommes ravis et honorés d’être lauréats de cette bourse X-Grant Silicon Valley. C’est une chance pour nous de pouvoir bénéficier d’un mentoring de très haut niveau sur des sujets liés à la deep tech. Ce prix nous offre de la crédibilité et la dotation financière qui l’accompagne va nous permettre de développer nos solutions à l’international et notamment aux États-Unis, marché que nous souhaitons cibler en priorité », témoigne Aboubakr Laraki.

Joanne Kanaan (École normale supérieure - PSL) et Anna Shirinskaya (Laboratoire de Physique des Interfaces et des Couches Minces - CNRS/École polytechnique - Institut Polytechnique de Paris), co-fondatrices d’Omini : des dispositifs de tests sanguins portables pour améliorer la prise de décision médicale

Au cours du siècle dernier, l’espérance de vie a doublé, conduisant à un vieillissement de la population et à une augmentation accrue de la prévalence des maladies chroniques, croissance insoutenable pour les systèmes de soins actuels. Il est aujourd’hui essentiel de créer de nouvelles techniques de détection précoce, prévention et suivi, et ceci nécessite de nouvelles méthodes de tests sanguins adaptées à une médecine décentralisée et personnalisée.

Pour répondre à ce besoin, Omini développe des dispositifs de tests sanguins portables et immédiats au chevet du patient, combinant la précision des méthodes traditionnelles à la portabilité des objets connectés. La start-up élabore ainsi une nouvelle génération de biocapteurs capables de mesurer de manière quantitative et simultanée divers biomarqueurs à partir d’un volume d’échantillon minimal. Omini développe également un lecteur électronique qui traite le signal provenant du capteur et permet ainsi d’afficher et de transmettre les résultats du test. La start-up ambitionne aujourd’hui de délivrer différents dispositifs de suivi des patients atteints de maladies chroniques, en commençant pour les maladies cardiovasculaires.

« Nous sommes ravies et honorées de cette nouvelle reconnaissance accordée à Omini. Le prix X-Grant Silicon Valley nous permettra de construire un réseau aux États-Unis, de comprendre la dynamique du marché américain dans notre secteur et de consolider notre stratégie d’accès à ce marché », se réjouissent Joanne Kanaan et Anna Shirinskaya.

« X-Grant Silicon Valley » : une bourse pour repérer les entrepreneurs de talent et promouvoir les idées innovantes

Créée en 2013, la bourse "X-Grant Silicon Valley" récompense des talents issus de l'écosystème entrepreneurial de l'X et vise à soutenir l'action de l'École en matière d'entrepreneuriat et d'innovation. Pour y prétendre, les candidats doivent présenter un projet innovant comportant un volet en lien avec la Silicon Valley. Chaque année, deux lauréats sont récompensés. Ils reçoivent chacun la somme de 50 000 $ et bénéficient également d'un mentorat de haut niveau. Cette bourse est financée à 50% par la Fondation de l'École polytechnique et à 50% par le Friends of Ecole Polytechnique, structure soeur de la Fondation basée aux États-Unis, grâce à la générosité des anciens élèves donateurs installés en Californie.

Omini et Monk rejoignent ainsi une communauté de start-up à fort rayonnement : PriceMatch (2013), Dreem (2014), Cardiologs (2015), Plato, Tempow et Meteo*Swift (2016), Decidata et SpotAngels (2017), Astraveus et Totem (2018), Lalilo et Tarmac Technologies (2019).