En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Janvier 2020 : volume d'épures

En ce début d’année 2020, le Mus’X présente en objet du mois un volume d’épures de l’élève Henri d’Ambly (promotion 1832).

Planche d’épure extraite du volume - © Collections École polytechnique
Don de l'association diocésaire de Besançon-Legs Pierre Cousin (2016)

Il s’agit d’un don de l’Association du diocèse de Besançon grâce au legs de Pierre Cousin (2016). Ce volume d’épures au format 46x30cm est relié en cuir et signé par Henri d’Ambly, un élève de la promotion 1832.

Matricule de l’élève H. d’Ambly © Collections École polytechnique - Archives

Mais un volume d’épures c’est quoi ?

D’après L’argot de l’X : illustré par les X, d’Albert Levy et Gaston Pinet[1], l’épure est un « Dessin géométrique exécuté avec la règle et le compas ».

« Pour un polytechnicien, tous les corps de la nature doivent pouvoir être représentés par une épure qui en donne exactement les dimensions. »

L’épure était un exercice obligatoire pour les élèves car elle était incluse dans le cours de géométrie descriptive, partie importante des premiers programmes de l’École, élaborés par Gaspard Monge.

Il s’agit de la représentation linéaire à une échelle donnée, d’une figure à trois dimensions par ses projections (en élévation, en plan, de profil ou en coupe), permettant de situer la figure représentée, dans l’espace.

La géométrie descriptive, créée par Gaspard Monge, est une branche de la géométrie qui définit les méthodes nécessaires à la résolution graphique des problèmes d’intersections et d’ombres entre volumes et surfaces définis de façon géométrique dans l’espace en trois dimensions.

Il s’agit de rechercher la vraie grandeur des cotes, de tracer les courbes d’intersections solides, de déterminer la nature de courbe, de développer les surfaces ou encore de dessiner un objet selon un angle de vision donné.

Rendez-vous au Mus’X pour observer ce volume de plus près !

Planche d’épure extraite du volume - © Collections École polytechnique
Don de l'association diocésaire de Besançon-Legs Pierre Cousin (2016)


[1] Albert-Lévy et Gaston Pinet, L'argot de l'X : illustré par les X, Paris : A. Picard et Kaan, 1894

 

 

Menu