En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

L’Ecole polytechnique et la fête nationale.

L’École polytechnique défile le 14 juillet depuis 1888.

Il est souvent dit que l’École polytechnique participe au défilé du 14 juillet depuis la présidence de Sadi Carnot, c’est-à-dire depuis que Sadi Carnot (X1857) est président de la République. Cette affirmation mérite d’être précisée et documentée  à partir des documents découverts dans les archives de l’École.

La fête nationale du 14 juillet remonte à 1880 : la prise de la Bastille et la fête de la Fédération deviennent fête nationale le 28 juin et un décret du 6 juillet y associe une manifestation militaire : une revue ou un défilé à Longchamp à l’ouest de Paris.

En 1880 l'Ecole polytechnique ne fait pas partie du programme du cérémonial : elle y seulement admise à pied sur le terrain, en grande tenue ; tout comme les élèves de l’École d’application du Génie et de l’artillerie de Fontainebleau d'ailleurs.  L'Ecole de Saint-Cyr y est représentée par une députation et défile.

Le début du mandat de président de Sadi Carnot date de décembre 1887, il n’a donc pas pu être impliqué dans l’organisation qu’à partir du défilé du 14 juillet 1888. D’après les sources que nous avons consultées, il faut effectivement attendre 1888 pour que l'Ecole participe pleinement au défilé, "en tête de colonne" avec l'Ecole du génie et de l'artillerie de Fontainebleau, et avec l'Ecole spéciale militaire (Saint-Cyr).

L’année suivante (1889) on trouve un ordre qui précise que "l'Ecole défilera en tête de toutes les troupes de la garnison de Paris". Aujourd'hui l'École polytechnique défile toujours en tête.

Le document présenté ci-dessous  date de la revue du 14 juillet 1896. Il s'agit d'un plan présentant la disposition des troupes à leur arrivée sur le terrain à Longchamp (Bois de Boulogne).

 

Menu