En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Première Guerre Mondiale: fonds iconographiques

Le fonds Gabriel Rouquerol (X 1872)

Au moment de la déclaration de guerre, Gabriel Rouquerol (X 1872) commande l’artillerie du 3e corps d’armée à Versailles. Il s'illustre sur différentes régions du front et, à partir de la fin 1917, il est attaché militaire de la Légation de Belgique et chef de la mission française auprès de l’armée belge. L'École polytechnique est dépositaire du fonds Rouquerol qui comprend ses albums de reportages photographiques réalisés pendant toute la durée du conflit.

 

 

Le fonds Joseph-Felix Bouchor

En novembre 1914, Joseph-Felix Bouchor, ne pouvant s'engager en raison de son âge, 61 ans, est mobilisé comme peintre du musée de l’Armée. Pendant quatre années, en uniforme bleu-horizon, il parcourt le front. Il réalise des portraits de chefs politiques et militaires, ainsi que de simples combattants, y compris ennemis. Joseph-Félix Bouchor a fait don, le 18 octobre 1932, de 17 peintures sur bois à l’École polytechnique.

 

 

Le Petit Crapal

Le Petit Crapal est un journal qui permet aux élèves de s'exprimer : dessins artistiques ou humoristiques, poésies, portraits écrits ou caricatures de professeurs, d’encadrants ou d’élèves, récits, annonces d’événements. Ces documents manuscrits originaux constituent aujourd’hui un témoignage incontournable de la vie des étudiants polytechniciens entre 1896 et 1932 (date du dernier Petit Crapal). Ils reflètent les événements de la vie à l’École y compris les soubresauts de l’Histoire, telle que ceux de la Grande Guerre.