En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Un nouveau fonds d’archives à la BCX

La publication des mémoires de Maurice Bernard (X1948) : une occasion de revenir sur le versement de son fonds d’archives à la BCX.

Les mémoires de Maurice Bernard (X1948) sont parues cette année aux éditions Hémisphères / Maisonneuve & Larose sous le titre Plusieurs vies en une seule. L’ouvrage est disponible au prêt à la BCX. L’ouvrage pose la question de la façon dont un individu se réapproprie son passé, entre la confrontation des souvenirs personnels et la lecture des documents d’archives.

En effet, Maurice Bernard avait conservé tous ses papiers de fonctions, et il a aussi rédigé des carnets de notes personnelles prises au jour le jour.

Initié en 2008, le versement de ses archives à la Bibliothèque centrale a pris plus de dix années. Il s’est achevé à la fin de l’année 2019. Ce versement fut l’occasion de revisiter toutes ses archives.

Le fonds est important : il représente 200 cartons.

Le fonds comporte notamment 45 boîtes sur ses fonctions au CNET (Centre national d’étude des télécommunications), dont il fut notamment directeur de 1978 à 1981, 46 boîtes sur ses fonctions à l’X, où il fut élève (X48), enseignant (1956-1980), président du département de physique de 1975 à 1977 et Directeur de l’Enseignement et de la Recherche de 1983 à 1990. A ce titre, et en tant que directeur de la SABIX (société des Amis du musée, de la bibliothèque et de l’histoire de l’X), il contribue d’ailleurs beaucoup à l’enrichissement de la bibliothèque avec l’acquisition de nouveaux fonds et bibliothèques d’origine privée : Alfred Sauvy (X20S), Adhémar Barré de Saint-Venant (X1813)... De 1990 à 1994 il dirige la Laboratoire de recherche des Musées de France.

Les dossiers sont de plusieurs types mais concernent majoritairement l’administration de l’enseignement et de la recherche–développement : ils contiennent de nombreuses notes, correspondances, rapports, comptes-rendus, etc. Les documents sont communicables selon les délais définis par les articles L 213-1 et L 213-2 du code du patrimoine.

Menu