En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Hommage à Claudine Hermann

Première femme professeure de physique à l’École polytechnique Claudine Hermann avait joué un rôle important dans la promotion des carrières féminines scientifiques, au travers de l’association Femmes et sciences.

Claudine Hermann est décédée. Première professeure à l’École polytechnique nommée en 1992 à ce grade depuis 1794, elle était maître de conférences depuis 1980 et chercheuse au Laboratoire de la Matière Condensée de l’École polytechnique depuis 1969.

Depuis 1992 Claudine Hermann était très impliquée dans l’étude et la promotion des carrières féminines scientifiques. Elle fut la première présidente de l’association « Femmes et Sciences », fondée en 2000, association issue du collectif d’associations « Demain la parité », de l’association « Femmes et mathématiques », et de l’impulsion de la direction générale recherche de l’Union européenne.

Claudine Hermann était très attachée à la bibliothèque. Elle avait été missionnée par la Direction générale adjointe à l’enseignement dans le cadre d’une réflexion sur la « Bibliothèque du futur » et avait été en charge plus particulièrement du secteur « Patrimoine ». Elle avait aussi fait partie de la Société des Amis de la Bibliothèque (SABIX). En 2005 elle était commissaire de l’exposition « La Physique hier et aujourd’hui à l’École polytechnique » réalisée par la collaboration entre la bibliothèque et les laboratoires dans le cadre de l’année internationale de la Physique.

Ancienne élève de l’École normale supérieure de jeunes filles, Claudine Hermann était agrégée en sciences physiques et avait soutenu une thèse de 3e cycle (1969) et une thèse d’État (1976). Chevalier de la Légion d’Honneur en 1996 (elle sera ensuite Grand-officier), elle était l’auteur de près d’une centaine d’article en physique, et éditrice de 1990 à 1997 au Journal de Physique (domaine des semi-conducteurs) fusionné ensuite avec Zeitschrift für Physik.
Officier de l’Ordre du Mérite et de l’ordre des Palmes Académiques.

 

 

Menu