En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

"Hubert Robert 1733-1808, un peintre visionnaire"

Ne manquez pas l'exposition au musée du Louvre du 9 Mars 2016 au 30 Mai 2016 !

L’École  polytechnique a le privilège de conserver trois dessins d’Hubert Robert.
Comme la trentaine de dessins de maîtres du XVIIIe siècle conservés à l’École  polytechnique leur histoire est peu banale. Après avoir été saisis et mis sous séquestre, ils ont été retenus comme dotation pédagogique par le peintre Neveu, instituteur en matière de dessin d’art  à Polytechnique, au titre de « modèle à copier ».
Ces trois dessins à la plume, teintés de sépia et rehaussés d'aquarelle proviennent de l'hôtel du Marquis de Laborde.
Ils ont été saisis le 6 thermidor an II chez le financier Jean-Joseph de Laborde (1724-1794), marquis de Choiseul, rue Serruty.
Ces dessins ont été  restaurés par le Louvre en 1977.
Ils sont classés parmi les monuments historiques : Arrêté du Ministre de l'Instruction publique et des Beaux-Arts du 20 décembre 1911.


Vue prise du Capitole 
1773

Le temple de la Concorde et la pyramide de Sextius 
1774

Soubassement d'un palais /Hubert Robert
1776

Ils ont fait l’objet de deux expositions : A Palaiseau, École  polytechnique, en 1983 « Dessins français du XVIIIe siècle » et à Paris, Mona Bismarck Foundation, en 1998 « L'École  polytechnique, un patrimoine inattendu ». Vous retrouverez les catalogues d’exposition à la bibliothèque.
Pour en savoir plus sur Hubert Robert : l’exposition du Louvre "Hubert Robert 1733-1808, un peintre visionnaire"