• Accueil
  • Actualités
  • RunBlind : Spécialiste de l'Audio Augmenté appliqué au guidage universel

RunBlind : Spécialiste de l'Audio Augmenté appliqué au guidage universel

RunBlind : Spécialiste de l'Audio Augmenté appliqué au guidage universel
24 oct. 2022
Campus, Entrepreneuriat, Entreprise, Innovation, Recherche

L’ENTREPRENEUR ET LA START-UP.

Philippe Le Borgne, co-fondateur et CEO de RunBlind, a un parcours de multi-entrepreneur dans différents domaines notamment l’édition de logiciels, les énergies renouvelables ou l’e-learning. Depuis 2020, il travaille sur le projet RunBlind qui est devenu société récemment.

Issue du Centre de Mathématiques Appliquées (CMAP) de l’École polytechnique, la start-up est le résultat d’une dizaine d’années de recherches menées par François Alouges, co-fondateur de RunBlind, dans le son 3D. Philippe et François se connaissent depuis de nombreuses années.

Plus précisément, l'équipe derrière RunBlind développe un produit dans le domaine de l'utilisation quotidienne du son 3D. Il s'agit d'un défi qui nécessite une bonne maitrise de l'analyse numérique et des algorithmes optimisés pour fonctionner sur des processeurs de faible puissance, mais la start-up dispose de l'expertise technique nécessaire pour développer la technologie et aura bientôt son produit sur le marché.

Le troisième cofondateur de RunBlind, Sylvain Ferrand, a soutenu sa thèse l'année dernière. Son doctorat portait sur le guidage des aveugles par le son 3D dynamique, qui permet de projeter le son devant la personne sur la trajectoire à suivre. Philippe a rejoint l'équipe dans un rôle complémentaire commercial et entrepreneurial  afin de répondre à la question : comment pouvons-nous créer un produit et une entreprise à partir de cette technologie ?

Après avoir répondu à plusieurs appels à projets et passé par le programme d’incubation X-UP, l’idée est devenue claire :

« Proposer un système de guidage universel qui intègre cette technologie de son 3D dynamique dans les écouteurs Bluetooth et des devices connectés – notamment les lunettes connectées aussi – , le tout relié à n'importe quelle application de navigation in/out-door. »

Ce n’est que le début de ce qu’ils veulent faire.

Competitive advantage.

Ce que RunBlind propose est un outil de navigation général (à utiliser partout), mais qui est naturel. Par exemple, si vous écoutez votre propre musique, c'est elle qui vous guidera. La technologie de RunBlind positionne le son de manière absolue sur la trajectoire vidée de la personne. RunBlind permet de s’affranchir des limites techniques de Bluetooth – notamment en termes de réactivité (latence) –.

Traction.

RunBlind a déjà quelques premiers clients et, dans leur modèle économique, ils commercialisent leur technologie de deux façons : une licence pour l’intégration du moteur de son 3D dans des écouteurs Bluetooth et une autre licence permettant de la connecter à toute application de navigation.

La startup estime que nous sommes au tout début de l'exploitation du son 3D en tant qu’utilisation quotidienne. Les grandes entreprises commencent à déposer des brevets dans le secteur des jeux vidéo, mais pas pour la vie de tous les jours où RunBlind se positionne.

Enfin, selon Philippe, l'interface sonore devra être standardisée au même titre que, par exemple, les interfaces graphiques sur les écrans de téléphones ou sur les ordinateurs. RunBlind a conclu un partenariat avec l'Institut de la vision pour commencer à travailler sur ce point.

Un premier partenaire/client important est la société Jooks, qui réalise des audioguides dans les villes. Leur application propose aux utilisateurs des promenades audio avec des descriptions des monuments ou des points d’intérêts à visiter dans la ville. RunBlind est en train de s’intégrer dans leur app.

Par rapport au financement de la start-up, ils ont emporté plusieurs prix, bourses et subventions. Le dernier a été le concours I-Lab 2022, qui est un prix décerné par les experts de la BPI France. Il s'agit d'une reconnaissance nationale de leur technologie d'Audio Augmentée. Grâce à ce prix, le développement technique et la diffusion de leurs produits vont prendre une autre dimension auprès de leurs partenaires. Dans ce cadre, RunBlind prévoit de se rendre au salon de référence mondiale dédié aux high-techs : le CES de Las Vegas en janvier 2023.

PROGRAMME D’INCUBATION X-UP ET X-TECH.

Sur le programme X-UP, Philippe met en avant la valeur ajoutée des consultants qu'ils ont rencontrés sur la propriété industrielle et les brevets. Les ateliers sur ce sujet ont été très importants et essentiels pour le début d’une activité dans le domaine de la Deeptech. De même, les conseils juridiques et l'accompagnement lors de la structuration de l'entreprise sont très bons.

De plus, selon Philippe, la formation sur la façon d'aborder le marché est utile de par les outils qu’elle propose, mais c'est l'équipe fondatrice qui possède les compétences techniques pour trouver le bon marché. En fait, c'est pendant l'incubation qu'ils ont modifié leur approche du marché, et elle se poursuit encore, près de 2 ans après.

Aujourd’hui, la start-up est incubée au sein de notre pépinière X-TECH et profite notamment de :

  • L'hébergement
  • L'espace de prototypage
  • Les connexions avec les laboratoires de l'X/IP Paris
  • Le réseau entrepreneurial de l'X/IP Paris (start-up en résidence, alumni, enseignants experts...)
  • Les connexions avec les entreprises et les structures institutionnelles situées sur le  plateau de Paris-Saclay

Un conseil pour la Promo #14.

« Ne parlez qu'après avoir déposé des brevets, y compris aux partenaires. Pour une entreprise qui démarre, la seule possibilité d’exister en face de potentiels gros partenaires, ce sont les brevets, ce n'est pas la marque. »

Selon Philippe, c'est un passage obligé pour les startups deeptech, comme la plupart de celles qui passent au sein du Drahi.

Retour