En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Bobine de Ruhmkorff.

Paris [Ruhmkorff 1851]

Ruhmkorff, Henri-Daniel 1803-1877. 245
Carpentier, Jules X 1871 1851-1921. 245

1 objet ; H. 80 x P. 44 x L. 71 cm

Mécanicien et électricien allemand, Ruhmkorff vint à Paris travailler chez des fabricants d'appareils scientifiques, puis il fonda sa propre maison. Il est surtout connu pour la bobine qui porte son nom. Il a construit un électro-aimant dont Faraday a conçu les plans et avec lequel Faraday a étudié les propriétés magnétiques de la matière (découverte du paramagnétisme, du diamagnétisme) et la polarisation rotatoire magnétique. Jules Carpentier (X 1871 ; 1851-1921), prit sa succession de 1878 à 1910. C'est un transformateur, sous la forme d'une bobine d'induction, créée en 1851 et construite par Ruhmkorff. Il a pour objet de produire des courants induits de très forte puissance, donc de fortes étincelles. Le modèle présenté pouvait faire des étincelles de 30 cm de longueur. La bobine de Ruhmkorff est un transformateur, sous la forme d’une bobine d’induction, alimenté par un courant primaire de basse tensionPOLY.

Objet restauré par J. Le Breton en 1988 (4000 F).