En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Machine magneto-électrique de Clarke.

Paris A. Gaiffe [1856-1900]

Clarke, Edward Marmaduke 1791-1859 Inventeur
Gaiffe, Ladislas Adolphe 1803-1877. 245

1 objet ; L. 35,5 x l. 18,5 x H. 51 x D. 31 cm

L'appareil présenté est conçu pour son utilisation en appareil producteur d'électricité pour les usages en laboratoire, ainsi que pour les applications médicales et physiologiques. "Générateur basé sur le phénomène d’induction électromagnétique. Devant les pôles d’un aimant permanent disposé verticalement (inducteur) se déplacent deux bobines d’axe horizontal (bobines induites) entraînées par un mécanisme démultiplicateur. Les tensions induites dans les bobines peuvent engendrer des courants qui sont soit redressés soit interrompus grâce à divers collecteurs et balais. Les courants interrompus sont à usage «thérapeutique» (le patient tient en mains deux poignées reliées à la machine)" (http://www.scienceechos.be)POLY.

Gravé : "A. GAIFFE PARIS". La maison Gaiffe a été fondée par M. A. Gaiffe, père en 1856. Son fils G. Gaiffe s'associe en 1895 avec M. Abdank sous la raison sociale Gaiffe et Cie qui devient alors concessionnaire des appareils électro-médicaux du docteur D'Arsonval. A la mort d'Abdank en 1900 la raison sociale redevient G. Gaiffe, constructeur, Paris.

Machine d'induction et coffret de protection à l'intérieur duquel se trouve des accessoires (protège uniquement le moteur, pas la roue). 1 objet très lourd : coffret de protection : H. 39,5 x L. 25,5 x l. 18 cm ; L. 35,5 x l. 18,5 x H. 51 x D. 31 cm. Objet restauré par J. Le Breton en 1988 (3400 F)POLY.