En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Machine dynamo-électrique de Gramme.

Paris Bréguet [1869]

Gramme, Zénobe Théophile 1826-1901 Inventeur
Bréguet, Antoine X 1872 1851-1882. 245

1 objet

Louis Bréguet (1804-1883), petit-fils d'Abraham (1747-1823), l'horloger, construisit de nombreux appareils comme entre autre la bobine de Masson en 1842. Son fils Antoine (1851-1882), physicien et inventeur le remplaça à la tête des ateliers Bréguet. La machine dynamo-électrique du système Gramme est composée d'un aimant en fer à cheval et d'induits en bobine (à l'origine anneau de fer doux enveloppé de plusieurs circuits en rotation dans un champ magnétique interne). L'électricité est produite par l'inversion successive des polarités de l'anneau et l'induction du champ magnétique sur la partie extérieure des fils des circuits. Un frotteur installé en dérivation dans la ligne neutre de l'aimant reçoit les courants qui sont de sens contraire dans les deux parties actives et opposées de l'anneau. C’est la première machine productrice de courants continus, d’une puissance relativement importante pour un usage dans les laboratoiresPOLY.

Gravé sur l'objet : "Gramme inv. Breveté SGDG no 786".

Objet restauré par Le Breton en 1988 (3400 F).