En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Pierre Louis Dulong / par Ambroise Tardieu.

[Paris s.n.] 1825

Tardieu, Ambroise 1788-1841

Estampe ; 11 x 7,5 cm

Dulong travaille d’abord au laboratoire de chimie de Berthollet à Arcueil. Il est ensuite recruté par Thenard comme préparateur de chimie à Polytechnique. Il découvre le chlorure d'azote, un explosif violent en 1812. Examinateur à la fois pour la physique et la chimie en 1813, professeur de physique chimie à l’Ecole vétérinaire d’Alfort jusqu’en 1827, il fait en 1820 avec Berzelius l’analyse de l’eau. Professeur de physique de 1820 à 1829 et directeur des études de 1830 à 1838 à l’Ecole polytechnique, il contribue comme son prédécesseur Petit à relever le niveau de l'enseignement de la physique. Auteur de recherches sur la chaleur, la thermométrie, la vitesse du son dans les gaz, il est l’inventeur du cathétomètre (conservé à Polytechnique) et du thermomètre à poids. Il collabore avec Arago (X 1803) dans les études sur la tension de la vapeur d'eau. Il est élu (pour son mémoire sur les lois du refroidissement écrit avec Petit) dès 1823 à l'Institut (section de physique générale), établissement qu'il préside en 1828. Les "lois de Dulong" ont fondé l’analyse des minerais insolubles. Avec Arago, il formule la loi sur les machines à vapeur demandée par le gouvernement en 1825. Ses deux découvertes capitales demeurent la production du chlorure d'azote (1811) et la loi des chaleurs spécifiques des corps simples solides (1819)POLY.

Médaillon de Dulong (chimiste et physicien), membre de l'Académie des sciences. Né à Rouen (Département de la Seine-Inférieure) le 12 février 1785 dessiné d'après nature en 1825 et gravé par Ambroise Tardieu.