En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Victor Regnault.

[Paris] Imp. Eudes et Chassepot 1895

Dujardin, Louis. 530

Estampe ; 15 x 11 cm

Répétiteur de Gay-Lussac (X1797) en 1836, Regnault lui succède en 1840 comme professeur de chimie à l'École polytechnique. La même année, il entre à l'Académie des sciences, puis il devient professeur de physique au Collège de France en 1841. En 1847, il est promu ingénieur en chef des mines puis il devient directeur de la manufacture de Sèvres en 1854. Très affecté par la mort de son fils, le peintre Henri Regnault, tué à Buzenval, et par la destruction de son laboratoire par les soldats ennemis, il renonce au professorat en 1872. Chimiste et physicien réputé, Regnault consacre sa carrière à l'expérimentation qu'il mène avec beaucoup de rigueur, notamment dans la mesure du coefficient respiratoire avec Reiset. Ses travaux sont remarquables par la précision des mesures qu'ils comportent. Ils portent surtout sur les changements d'états, comme la compressibilité, la dilatation, l'ébullition : mesures de la pression de la vapeur d'eau saturante, de la chaleur de vaporisation, des chaleurs spécifiques des gaz... En chimie, il découvre le chlorure de vinyle en 1835 et le tétrachlorure de carbone en 1839. En outre il fut un photographe remarquablePOLY.

Héliogravure de Dujardin en 1895.