En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Phosphoroscope de E. Becquerel.

Paris J. Duboscq [1849-1883]

Becquerel, Edmond 1820-1891 Inventeur
Duboscq, Jules 1817-1886. 245

1 objet ; H. 50 x P. 28 x L. 35 cm ; 10 kg

C'est un appareil servant à étudier la phosphorescence d'un corps solide, liquide ou gazeux, et à en mesurer la durée et l'intensité. Edmond Becquerel a étudié les effets lumineux qui résultent de l'influence de la lumière sur les corps, et en vertu desquels ces corps ont la propriété de devenir eux-mêmes des sources de lumière. Ils sont alors appelés corps phosphorescents. Il a conçu le phosphoroscope, dans lequel les corps sont vus par l'observateur de façon que le temps qui sépare l'instant de l'insolation, du moment de l'observation soit rendu aussi court que possible et puisse être mesuré. Il a pu démontrer ainsi que les effets qui avaient reçu le nom de fluorescence n'étaient que des phénomènes de phosphorescence d'une durée plus ou moins longue. Le phosphoroscope a permis d'aborder en optique des questions analogues à celles de l'absorption et de la perte de chaleur par les corpsPOLY.

Gravé sur l'objet : "Phosphoroscope de E. Becquerel par J. Duboscq à Paris".

C'est un appareil créé par Edmond Becquerel, fils d'Antoine-César et père d'Henri. Professeur de physique au Muséum, on lui doit des recherches interessantes sur l'optique, le magnétisme et l'électricité.