En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Interféromètre Pérot et Fabry.

[Paris] G. P. C. 1911

Jobin, Amédée X 1881 1861-1945. 245
Pérot, Alfred X 1882 1863-1925 Inventeur
Fabry, Charles X 1885 1867-1945 Inventeur

© Lebée Inventaire général /Ecole polytechnique
Objet classé parmi les monuments historiques: arrêté OM/2003 - 91/n°37 du 3 mars 2003

1 objet ; H. 20 x l. 30 cm ; 13,6 kg

Dans la famille des interféromètres, celui de Fabry et Pérot tient une place très importante. Au départ outil pédagogique pour la présentation des interférences, il devient rapidement un outil d'analyse indispensable en optique. Instrument d'optique "permettant la mesure des longueurs d'onde, l'examen des radiations au point de vue de la finesse des raies et de leur complexité, la mesure des longueurs en fonction de la longueur d'onde de la raie rouge du cadmium, soit directement, soit par l'emploi des franges blanches de superposition". Construit par Jobin en 1922 (Catalogue de Jobin 21 rue de l'Odéon, Paris). Parmi les nombreuses applications du Fabry-Perot, il convient aussi de citer la comparaison de longueur d'onde, la comparaison entre longueur d'onde et le mètre étalon (jusqu'en 1961, l'étalon de longueur est le mètre en platine du Pavillon de Sèvres. Le FP a permis d'en faire des copies extrêmement précises), l'investigation de la structure hyperfine des atomesPOLY.

Gravé au dos de l'objet : "1911 G. P. C.".