En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

L'exploitation des chemins de fer d'intérêt local. Le...

5 août 1878

Freycinet, Charles de X 1846 1828-1923
Freycinet, Charles de X 1846 1828-1923. Fonds

3 feuilles

Dans cette lettre Charles de Freycinet demande à son interlocuteur de réfléchir aux modalités par lesquelles les six grandes compagnies privées de chemin de fer pourraient prendre en charge l'exploitation des chemins de fer locaux. Dans son discours prononcé au Sénat le 15 novembre 1883, sur le sujet des conventions provisoires passées avec les grandes Compagnies, Freycinet rappelait les conditions qui avaient présidées à la formation de nombreuses compagnies privées de faible importance, chargées de développer le réseau "d'intérêt local", et qui ne remplissaient plus leurs obligations. En 1877, deux ans avant le vote du "plan Freycinet" "il existait quelques milliers de kilomètres de lignes qui appelaient, d'une façon directe, l'attention des pouvoirs publics, parce que les titulaires des concessions se trouvaient dans l'impossibilité de continuer à les gérer ; ici, la construction était arrêtée ; là, l'exploitation menaçait d'être suspendue". Cette lettre nous montre quelles étaient les interrogations de Freycinet, quelques semaines après le vote d'une première loi du 18 mai 1878 qui créait un réseau d'Etat. Bibliographie : "Discours : discussion des conventions provisoires avec les compagnies de Chemins de fer /prononcé par M. de Freycinet", Paris : Journal Officiel, 1883.POLY.

L'exploitation des chemins de fer d'intérêt local. Le rôle des grandes compagnies: lettre.