En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Arithmographe Troncet : Arithmographe simplifié ou...

Paris Veuve P. Larousse et Cie [1889]

Troncet, Louis Inventeur

© Collections Ecole polytechnique

1 objet en carton ; H. 30 x l. 23 cm

"On sait encore peu de choses sur Louis Troncet. L'étude des brevets indique que celui-ci était en 1878 chef d'institution dans le petit village de Buzançais (département de l'Indre). En 1885, on le retrouve directeur de l'école de Reuilly, mais peut-être l'était-il déjà depuis plusieurs années. Il est hébergé par Mme Larousse, au 19, rue de Montparnasse à Paris. Est-il de la famille ? Nul ne le sait. En tout cas, ses arithmographes semblent exclusivement avoir été édités et vendus par la maison Larousse. En revanche on ne sait rien de ses essais (Brevets de 1878 et 1879). C'est dommage car on a affaire à de véritables machines, dotées d'un mécanisme de retenue ! A suivre ...." (http://www.ami19.org/Troncet/Troncet.html)POLY.

Le mécanisme des calculatrices à crosse est breveté par le Français Louis Troncet en 1889, sous le nom d'Arithmographe. Le modèle le plus populaire, l'Addiator, est conçu à partir des années 1920 par la firme berlinoise Addiator Gesellschaft, au point d'être employé comme synonyme pour ce genre de matériel. Sur le même mécanisme sont basés différents modèles comme celui conservé par l'Ecole polytechnique : Petit additionneur de poche des années 60 de marque "Addiator".