En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Edmond Becquerel / Ch. Fuhr.

Paris imp. Lemercier et cie [1850-1894]

Fuhr, Charles-Jérémie 1832-19..?
Petit, Pierre 1831-1909. 600

© Collections École polytechnique-Palaiseau

1 lithogr. ; 25 x 19,5 cm

Fils d'Antoine César (X1806), père d’Henri (X1872) et grand-père de Jean (X1897), Edmond Becquerel appartient à une véritable dynastie de polytechniciens et de savants illustres. Lui-même, est admis à l'Ecole polytechnique en 1838, mais il préfère devenir l'assistant de son père, professeur de physique au Muséum d'histoire naturelle. Docteur ès sciences en 1840, il est appelé en 1852 à la chaire de physique du Conservatoire des arts et métiers. En 1863, il est élu à l'Académie des sciences, dans la section de physique. Ses recherches ont couvert différents domaines, notamment l'électricité, le magnétisme et l'optique. On peut ainsi citer ses travaux sur les lois des décompositions électrochimiques des corps, sur les propriétés des corps électrisés... De 1849 à 1855, il étudie l'action du magnétisme sur tous les corps. Enfin, ses recherches en optique ont principalement porté sur la constitution du spectre solaire et sur l'action chimique de la lumière. En 1847, il réussit à obtenir par la photographie une reproduction des couleurs du spectre solaire. Il a également étudié la phosphorescence et utilisé ce phénomène pour rendre visible le spectre infrarouge. Son phosphoroscope est conservé dans les collections de PolytechniquePOLY.

Accompagné d'une biographie, exposé sur la mezzanine.