En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X

Augustin Fresnel / A. Tardieu.

[Paris Soleil ? 1810-1820]

Tardieu, Ambroise 1788-1841
Rosotte, Edouard 1827-18.. 530

1 grav. ; 20 x 14 cm

Lorsque Napoléon débarque à Golfe-Juan, Fresnel s'engage dans l'armée du duc d'Angoulême en 1815. Il poursuit ses expériences sur la diffraction de la lumière et met en évidence la double réfraction dans tous les cristaux. Réintégré, il est affecté en Ille-et-Vilaine à la surveillance des ateliers de charité de Rennes. Employé au canal de l’Ourcq, au cadastre de Paris en 1818, il est adjoint en 1819, puis secrétaire en 1823 à la commission des phares. Prix de l'Académie des sciences en 1819, qui lui ouvre ses portes en 1823, il est examinateur puis répétiteur de physique et géométrie à l’École polytechnique en 1821. On lui doit la théorie ondulatoire de la lumière, les miroirs de Fresnel, la lentille à échelons servant à augmenter le pouvoir éclairant des phares (phares lenticulaires). Cette lentille acquise par Polytechnique dans un but pédagogique comme instrument scientifique de démonstration lors des travaux pratiques des élèves, est au Prytanée militaire de la Flèche depuis 1964POLY.

E. Rosotte sculp. d'après A. Tardieu.