• Accueil
  • Actualités
  • Journée entreprises au département d’informatique de l’École polytechnique

Journée entreprises au département d’informatique de l’École polytechnique

Le département d’informatique de l’École polytechnique (DIX) a organisé, le 5 décembre 2022, une journée de rencontres étudiants-entreprises au laboratoire d’informatique (LIX). Cet événement a permis aux élèves et étudiants en informatique de l’École de rencontrer un panel d’entreprises, pour la plupart partenaires du laboratoire, qui ont présenté leurs activités ainsi que les grands enjeux opérationnels et de recherche auxquels elles sont confrontées.
Journée entreprises au département d’informatique de l’École polytechnique
05 déc. 2022
Éducation, Cycle Ingénieur, Master, Informatique

Dans le cadre de l’animation des relations industrielles de l’École polytechnique, le Département d’Informatique (DIX) et le Laboratoire d’Informatique (LIX) de l’École polytechnique ont organisé le 5 décembre une journée industrielle avec une vingtaine d’entreprises partenaires.

L’événement a permis aux élèves de troisième année du cycle ingénieur polytechnicien ainsi qu’à des étudiants en master au DIX d’aller à la rencontre et d’échanger avec des acteurs industriels majeurs de la recherche et développement, dans différents domaines de l’informatique.

Après l’introduction de la journée par Sonia Vanier, chercheuse dans l’équipe OptimiX du LIX et responsable des relations industrielles du DIX et du LIX, Marie-Paule Cani, professeure à l’X et présidente du DIX, a présenté le département et le laboratoire d’informatique. Ont ensuite suivi des exposés de cinq des entreprises (Médiamétrie, EDF, la SNCF, Orange et la Société générale), qui ont présenté leurs activités de recherche, les grands défis technologiques et scientifiques qu’elles doivent relever, ainsi que les enjeux stratégiques à venir en informatique.

Médiamétrie était représentée par son président directeur général Yannick Carriou, EDF par son directeur scientifique, Etienne Brière et par son directeur des Services et Technologies de l’Information, Stéphane Tanguy, la SNCF par son directeur de la recherche, David de Almeida, Orange par son directeur de programme de recherche en sécurité et transactions Adam Ouorou et la Société générale par le directeur général de Société générale Forge, une start-up interne la banque française qui en porte les projets liés à la blockchain.

Les élèves et étudiants participants ont pu ensuite échanger directement avec les intervenants ainsi qu’avec les représentants d’autres entreprises ou organismes présents comme le Crédit Agricole, Capgemini, Nomadic, l’Agence du numérique en santé, Engie, Amazon, Google, RTE, Dassault Systèmes, Thalès, Doshas Consulting Dynergie, et Fintica AI.

Le DIX a pour objectif de donner à tous les futurs diplômés de l’École polytechnique des connaissances et compétences fondamentales en informatique, ainsi que de préparer une partie des élèves à une spécialisation dans des domaines clé : informatique fondamentale, intelligence artificielle et sciences des données, programmation mathématique et optimisation, cybersécurité et réseaux, informatique graphique et vision par ordinateur, bioinformatique et méthodes formelles ...

Il assure les enseignements en informatique du programme Bachelor de l’X et du cycle ingénieur polytechnicien. Tout en participant à l’ensemble des parcours de master en informatique d'IP Paris, le DIX porte trois des Masters of Science & Technologie (MScT) de l’X, des formations spécialisées s’appuyant sur un fort partenariat industriel : Cybersécurité, Internet of Things: Innovation and Management (IoT), ainsi que Artificial Intelligence and Advanced Visual Computing (AI-ViC), une formation conjointe avec le Département de Mathématiques Appliquées (DMAP).

La recherche au DIX s’appuie sur son laboratoire, le LIX, UMR CNRS, dont 5 des 14 équipes sont également communes avec Inria. Ses activités de recherche se déclinent en cinq pôles : mathématiques informatiques, preuves et algorithmes, communications sûres et efficaces, modélisation et simulation, analyse de données et apprentissage.

Des liens forts avec l’industrie

Le LIX mène une activité partenariale importante qui se traduit par de nombreux contrats industriels et encadrement de thèses CIFRE ou assimilées, avec des partenaires qui vont de grands groupes (le Crédit Agricole, Dassault, EDF, Ernst and Young, ...)  à des startups (Konatus ou Coinshare,...). Ces activités touchent tous les pôles du laboratoire et sont à la fois source de problématiques nouvelles et le terrain propice à la mise en œuvre des savoir-faire de pointe développés au laboratoire.

Le LIX et le DIX portent également plusieurs chaires de l'Ecole polytechnique. Nous pouvons citer par exemple la Chaire Ingénierie des Systèmes Complexes portée par Eric Goubault, soutenue par Thales, Dassault Aviation, la Direction des Constructions Navales (DCNS), la Direction Générale de l’Armement (DGA), et qui inclut également des partenaires académiques : Télécom ParisTech et ENSTA ParisTech.

La chaire Blockchain, portée par Julien Prat, directeur de recherche CNRS au Centre de recherche en économie et statistiques (CREST*), et Daniel Augot (LIX) directeur de recherche à Inria, est soutenue par Cap Gemini, Nomadic Labs, la Caisse des Dépôts et Consignation et la Fondation de l’Ecole polytechnique. La Chaire Technologies et ingénierie de l’internet est soutenue par Cisco et portée par Thomas Clausen, professeur à l’X et responsable de l’équipe Networks du LIX. La chaire On Integrated Urban Mobility est portée par Claudia d’Ambrosio directrice de recherche CNRS au LIX et professeure chargée de cours au DIX.

Enfin, l’Institut Polytechnique de Paris, dont l’École polytechnique est l’une des Écoles fondatrices, et HEC ont lancé en septembre 2020 le centre de recherche interdisciplinaire dédié à l’Intelligence Artificielle et aux Données, Hi ! Paris. Soutenu par six mécènes (L’Oréal, Capgemini, TotalEnergies, Kering, Rexel et Vinci), la FX et la Fondation HEC, il ambitionne de s’affirmer comme l’un des premiers centres internationaux dans ces domaines. Ce centre finance une partie des recherches réalisées au LIX dans le domaine de l’intelligence artificielle.

*CREST : Unité mixte de recherche CNRS, ENSAE Paris, École polytechnique, GENES.

Retour