Les start-up de l’X au Salon VivaTech 2023

Plusieurs start-up de l’écosystème d’innovation et d’entrepreneuriat de l’École polytechnique étaient présentes au Salon VivaTech 2023, dont cette 7ème édition a conforté le statut de grand rendez-vous européen de la tech en réunissant 150.000 visiteurs, 50% de plus qu’en 2022.
19 juin. 2023
Innovation

L’écosystème d’innovation et d’entrepreneuriat de l’École polytechnique a une nouvelle fois été au rendez-vous de VivaTech, le plus grand Salon européen de la tech, qui s’est déroulé à Paris du 14 au 17 juin.

Plusieurs des start-up accompagnées par l’incubateur de l’École polytechnique, le Drahi-X Novation Center, étaient présentes sur le stand de l’Institut Polytechnique de Paris, dont l’X est l’un des membres fondateurs. Invisensing, Runblind, Escenci, Faure Engineering ou Inspek, ont ainsi pu se présenter aux côté de jeunes pousses des autres incubateurs d’IP Paris sur le stand C42, qui a reçu notamment la visite de la présidente de la Région Ile-de-France, Valérie Pécresse.

Un atelier organisé le 15 juin a permis à sept dirigeants de start-up Deeptech et Tech  de présenter leur projet après une introduction par Eric Labaye, président de l’ École polytechnique et de l’Institut Polytechnique de Paris . Sylvain Cros, directeur général d’Amphitrite et chercheur au Laboratoire de météorologie dynamique (LMD*), Franz Bozsak, directeur général de Sensome et ancien doctorant et postdoctorant à l’X, ou Ghaya Rakaya, directrice générale de MIMOPT Technology, accompagné par le Drahi-X Novation Center, ont notamment participé à cet atelier.

La Salon VivaTech a réuni 150.000 visiteurs en 2023, soit 50% de plus qu’en 2022, affirmant son statut de grand rendez-vous européen de la tech. Sa septième édition a été marqué par la venue du fondateur de Tesla et Space X, Elon Musk, et par de nouvelles annonces du président de la République en faveur de la French Tech.

Emmanuel Macron a annoncé le plan « Tibi2 » de 7 milliards d’euros qui doit financer aussi bien les start-up en phase d’amorçage qu’en situation plus mature.

Le président de la République a aussi dévoilé les 125 lauréats du programme French Tech 2030 qui a pour ambition de faire émerger des start-up dans des secteurs stratégiques et industriels.

Le ministère de l’Économie et des Finances a présenté un plan pour développer la commande publique et privée auprès des start-up françaises.

La Première ministre Elizabeth Borne (X81) et de nombreux autres ministres ont aussi fait le déplacement.

*LMD : une unité mixte de recherche CNRS, École polytechnique - Institut Polytechnique de Paris, ENS, Sorbonne Université

 

Retour