Opération Monge

Opération Monge

Une promotion d'élèves polytechniciens à la rencontre des lycéens de France

Durant leur période de formation humaine et militaire, les élèves polytechniciens de 1ère année sont déployés pendant 6 mois dans des régiments militaires et des organismes civils au niveau national, dans des grandes villes comme dans des territoires ruraux et en Outre-mer.

En dehors de leurs missions, chacun d'entre eux se rend dans deux lycées proches de son lieu d'affectation, afin de présenter aux lycéens les filières scientifiques d'excellence et leur partager leur expérience d'étudiant en école d'ingénieur.

Ces interventions, par des jeunes et pour des jeuness se déroulent devant une classe ou un groupe d’élèves de seconde, première et/ou terminale (avec des enseignements de spécialités scientifiques).

Les proviseurs/professeurs qui souhaitent organiser une telle intervention dans leur établissement peuvent prendre contact directement avec le Pôle Diversité & Réussite via le formulaire de contact.

Encourager l'accès aux filières scientifiques d'excellence pour tous

L'opération Monge a pour objectif de sensibiliser et informer des lycéens, souvent en plein choix d'orientation, aux filières scientifiques d'excellence et leur offrir une meilleure représentation de ces cursus, vers lesquels ils ne s'orienteraient pas forcément d'eux même, en raison d'un manque d'information ou d'une possible autocensure.

Le soutien de l’AX, Association des anciens élèves de l’École polytechnique 

Les correspondants régionaux de l'AX participent aux choix des lycées d’intervention, effectuent le lien avec les établissements et accompagnent les élèves polytechniciens dans leurs démarches.

Histoire du nom de l'Opération

Le nom de l’opération a été choisi en référence à la période de fondation de l’Ecole polytechnique. Au lendemain de la Révolution, la jeune république française manquait de cadres scientifiques et techniques et devait réorganiser ses établissements d’enseignement. Pour recruter ses premiers étudiants, Gaspard Monge, l’un des fondateurs de l’École, sillonna le pays à la recherche de talents. 

L'impact de l'Opération Monge

En 2021, les élèves polytechniciens sont intervenus dans 420 lycées de toute la France et ont sensibilisé près de 21 000 lycéens.

Vidéo de présentation de l'Opération Monge

Une promotion d'élèves polytechniciens à la rencontre des lycéens de France

Durant leur période de formation humaine et militaire, les élèves polytechniciens de 1ère année sont déployés pendant 6 mois dans des régiments militaires et des organismes civils au niveau national, dans des grandes villes comme dans des territoires ruraux et en Outre-mer.

En dehors de leurs missions, chacun d'entre eux se rend dans deux lycées de son territoire d'affectation, afin de présenter les filières scientifiques d'excellence et partager son expérience d'étudiant en école d'ingénieur. L'intervention se déroule devant une classe/un groupe d’élèves de Seconde, Première et/ou Terminale, avec des enseignements de spécialités scientifiques.

Encourager l'accès aux filières scientifiques d'excellence pour tous

L'Opération Monge a pour objectif de sensibiliser et informer des lycéens, souvent en plein choix d'orientation, aux filières scientifiques d'excellence et leur offrir une meilleure représentation de ces cursus, vers lesquels ils ne s'orienteraient pas forcément d'eux même, en raison d'un manque d'information ou d'une possible autocensure.

Ces interventions, réalisées par des jeunes et pour des jeunes, permettent d'impacter plus de 21 000 lycéens dans toute la France. 

Le soutien de l’AX, Association des anciens élèves de l’École polytechnique 

Les correspondants régionaux de l'AX participent aux choix des lycées d’intervention, effectuent le lien avec les établissements et accompagnent les élèves polytechniciens dans leurs démarches.

Histoire du nom de l'Opération

Le nom de l’opération a été choisi en référence à la période de fondation de l’Ecole polytechnique. Au lendemain de la Révolution, la jeune république française manquait de cadres scientifiques et techniques et devait réorganiser ses établissements d’enseignement. Pour recruter ses premiers étudiants, Gaspard Monge, l’un des fondateurs de l’École, sillonna le pays à la recherche de talents. 

Une promotion d'élèves polytechniciens à la rencontre des lycéens de France

Durant leur période de formation humaine et militaire, les élèves polytechniciens de 1ère année sont déployés pendant 6 mois dans des régiments militaires et des organismes civils au niveau national, dans des grandes villes comme dans des territoires ruraux et en Outre-mer.

En dehors de leurs missions, chacun d'entre eux se rend dans deux lycées proches de son lieu d'affectation, afin de présenter aux lycéens les filières scientifiques d'excellence et leur partager leur expérience d'étudiant en école d'ingénieur.

Ces interventions, par des jeunes et pour des jeuness se déroulent devant une classe ou un groupe d’élèves de seconde, première et/ou terminale (avec des enseignements de spécialités scientifiques).

Les proviseurs/professeurs qui souhaitent organiser une telle intervention dans leur établissement peuvent prendre contact directement avec le Pôle Diversité & Réussite via le formulaire de contact.

 

Encourager l'accès aux filières scientifiques d'excellence pour tous

L'opération Monge a pour objectif de sensibiliser et informer des lycéens, souvent en plein choix d'orientation, aux filières scientifiques d'excellence et leur offrir une meilleure représentation de ces cursus, vers lesquels ils ne s'orienteraient pas forcément d'eux même, en raison d'un manque d'information ou d'une possible autocensure.

Le soutien de l’AX, Association des anciens élèves de l’École polytechnique 

Les correspondants régionaux de l'AX participent aux choix des lycées d’intervention, effectuent le lien avec les établissements et accompagnent les élèves polytechniciens dans leurs démarches.

Histoire du nom de l'Opération

Le nom de l’opération a été choisi en référence à la période de fondation de l’Ecole polytechnique. Au lendemain de la Révolution, la jeune république française manquait de cadres scientifiques et techniques et devait réorganiser ses établissements d’enseignement. Pour recruter ses premiers étudiants, Gaspard Monge, l’un des fondateurs de l’École, sillonna le pays à la recherche de talents.