En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Ouverture internationale

L’international est depuis longtemps au cœur de la stratégie de l’École polytechnique qui dispose d’un large réseau d’universités partenaires à travers le monde.

> Les premiers élèves polytechniciens étrangers, dès 1798
> Une mobilité encouragée vers les grands pays émergents
> De forts partenariats avec les grands établissements de classe mondiale
> Les accords de double diplôme
> L’Université Paris-Saclay pour une visibilité à l’international renforcée

Les premiers élèves polytechniciens étrangers, dès 1798
Les premiers élèves étrangers ont suivi, quelques années seulement après la création de l’École, des cours à Polytechnique.
L’excellence de l’établissement, alliée à un fort réseau de partenaires, permet d’attirer les meilleurs étudiants au sein des laboratoires du Centre de Recherche de Polytechnique et dans les programmes de formation Cycle Ingénieur, Master et Doctorat. Chaque année, plus de 150 élèves ingénieurs de l’École sont admis dans les meilleures formations aux États-Unis telles que : Stanford, Berkeley, CalTech, Princeton, MIT, Columbia, Harvard, et en Europe avec Cambridge, Oxford, Imperial College, Technische Universität München, École Polytechnique Fédérale de Lausanne, ou encore KTH à Stockholm.

Une mobilité encouragée vers les grands pays émergents
L’École polytechnique incite les étudiants à partir en stage ou en séjour d’études dans les pays émergents et à forte présence industrielle française.
Près de 85% des étudiants de l’École polytechnique  partent  chaque année à l’étranger, en stage ou en formation diplômante. L’École prépare ainsi ses élèves aux grands enjeux de la scène internationale en leur offrant  toutes les opportunités possibles pour acquérir une expérience  à l’international. Si  les élèves sont bien accueillis par les meilleures universités américaines et anglaises, ils sont également encouragés à réaliser une mobilité dans les grands pays émergents, comme le Brésil ou la Chine. La compréhension de ces pays dans lesquels la présence industrielle française est par ailleurs très forte,  constitue un fort atout pour leur parcours professionnel futur. Chaque année d’ailleurs, de plus en plus de polytechniciens se tournent vers ces destinations pour un stage ou un séjour d’études.

De forts partenariats avec les grands établissements de classe mondiale
L’École polytechnique concentre sa politique de partenariats internationaux sur un nombre resserré d’institutions avec lesquelles elle partage des valeurs et des ambitions communes.
Ces partenariats internationaux visent la mise en place de programmes de coopération stratégiques de haut niveau et innovants. Ces collaborations renforcent l’ancrage de l’École polytechnique dans le club des institutions de rang mondial.
Ces programmes stratégiques doivent aussi permettre de garantir un accès à l’École aux meilleurs étudiants étrangers. Ces partenariats ont aussi pour objectif de proposer aux élèves de l’X des parcours d’approfondissement internationaux de qualité afin de les préparer aux défis d’une carrière globale qui les amènera à se positionner comme des acteurs scientifiques, économiques et publics de classe mondiale.
Parmi les forts partenariats avec les meilleures universités mondiales :

Shanghai Jiao Tong University
L’École polytechnique (en partenariat avec trois autres écoles de ParisTech : Telecom, Mines et ENSTA) a ouvert une formation d’ingénieurs en Chine avec l’Université de Shanghai Jiao Tong : SJTU-ParisTech Engineering Institute of Technology (SPEIT). Cette formation d’excellence est basée sur un cycle de formation en 6 ans en français, incluant certains cours en anglais et en chinois. Ce programme permet chaque année à une centaine d’étudiants chinois d’obtenir une formation d’ingénieur « à la française ». Cette école, soutenue par des industriels français présents en Chine tels que PSA, SAFRAN ou encore AXA Private Equity a ouvert ses portes en septembre 2012. Elle a été inaugurée par le Président François Hollande en mai 2013.

Parallèlement, des accords ont été signés avec l’Université de Shanghai Jiao Tong pour des doubles diplômes en Masters (Mécanique, Acoustique, Ingénierie maritime) et en doctorat soutenus par les partenaires industriels de l’École. Ce projet a pour objectif de former de jeunes ingénieurs de haut niveau : francophiles et francophones en Chine et sinophiles et sinophones en France. Ces étudiants sont susceptibles de devenir, durant leur parcours professionnel dans de grandes entreprises françaises et chinoises, des moteurs de notre coopération bilatérale.

Columbia University Alliance Network
L’École polytechnique est partenaire, avec Science Po Paris et l’Université de la Sorbonne (Paris I), du Programme Alliance avec l’Université de Columbia (NY). Le but de ce programme novateur est d’inspirer et d’accompagner de nouvelles initiatives de coopération et de collaboration en matière de formation et de recherche. Il permet notamment des échanges réguliers de chercheurs mais aussi d’étudiants entre les institutions. Des équipes internationales de recherche multidisciplinaires ont d’ailleurs été mises en place et des programmes de cours joints ont été créés. Alliance propose également des financements pour favoriser les échanges, comme la Doctoral Mobility Grant, une bourse de mobilité internationale pour les doctorants des institutions partenaires.
Grâce à un accord de double diplôme signé entre polytechnique et Columbia, des chercheurs de l’École ont la possibilité de poursuivre leurs travaux aux Etats-Unis. De même, les chercheurs de Columbia sont accueillis sur le campus de Polytechnique. Le principe de parcours diplômant en master et doctorat a dans ce cadre été retenu.
Le programme Alliance est à ce jour le seul de son genre aux Etats-Unis, il constitue un hub pour des domaines aussi divers que la physique des hautes énergies ou que les problématiques liées aux énergies renouvelables et aux impacts sociétaux du changement climatique.

Caltech
L’École polytechnique a signé en mars 2013 un accord historique  de double diplôme au niveau Master avec le California Institute of Technology. Cet accord est en effet le premier et l’unique signé par l’institution américaine avec  un établissement étranger à ce jour. Ce double diplôme concerne les domaines de l’aéronautique. CalTech, qui dispose, avec le Jet Propulsion Laboratory (JPL), d’un des meilleurs centres de recherche mondiaux dans le domaine, travaille plus particulièrement avec le laboratoire de Mécanique des Solides et des fluides de l’X. Cet accord permettra également de monter des programmes de recherche communs.
Ces exemples de partenariats, comme d’autres en Europe, au Brésil ou en Russie, illustrent la politique internationale de l’École polytechnique : Une politique concentrée sur de forts partenariats d’excellence, impliquant des coopérations avec le monde industriel, et permettant à l’École de tenir sa place dans le monde très compétitif des formations d’excellence.
L’X a établi plus de 200 conventions de partenariat avec 140 institutions du monde entier pour permettre aux meilleurs talents de ces institutions de suivre ses programmes ou certains cours lors d’échanges académiques, et de réaliser des stages dans son prestigieux Centre de recherche. Ces accords facilitent par ailleurs la mobilité des étudiants de l’X vers une large diversité de destinations.

Les accords de double diplôme
L’École polytechnique a signé une trentaine de doubles diplômes internationaux avec des établissements de renommée mondiale.

L’Université Paris-Saclay pour une visibilité à l’international renforcée
Pour faire face aux grands défis de la concurrence mondiale dans le domaine de l’enseignement supérieur, l’Université Paris-Saclay représente un atout pour aider l’École polytechnique à déployer encore davantage sa notoriété à l’international.

L’Université Paris-Saclay renforce l’attractivité de ses membres sur la scène internationale par :
- la dynamique créée par les synergies entre les établissements qui la composent
- sa taille comparable aux grandes universités mondiales