En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à des fins de mesure d'audience, à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés. En savoir plus

X

Les chaires de Transports et Mobilités

Chaires

André Citroën
Eric Charkaluk, PSA

Integrated Urban Mobility
Claudia d’Ambrosio, Uber

Programme de mécénat

Espace, sciences et défis du spatial
Pascal Chabert & Jean-François Roussel, Thalès Alenia Space et ArianeGroup

IA et Maintenance Positive
Eric Moulines, Europorte

 

Pour en savoir plus :

Chaires

André Citroën
multi-physique, électrification, transports

Depuis sa création, la Chaire « André Citroën » développe la mobilité verte grâce à sa recherche permettant l’optimisation des moteurs électriques et des batteries. Ses recherches portent également sur la détection et l’absorption de NO2, rendues possibles par l’introduction de matériaux architecturés créés par synthèse additive. Ainsi la Chaire , soutenue par Stellantis et portée par Éric Charkaluk, ambitionne de diminuer l’empreinte carbone des transports.

Présentation vidéo de la chaire

Porteur : Éric Charkaluk, directeur de recherche CNRS au Laboratoire de Mécanique des Solides (LMS – unité mixte de recherche CNRS – École polytechnique) et professeur à l’École polytechnique de l’Institut Polytechnique de Paris
Type de mécénat : chaire
Date de création : 06/05/2011
Partenaires : Fondation de l'X

 

 

Integrated ubran mobility
algorithmes, optimisation, transport, acceptabilité sociale, mathématiques appliquées, économie

 

Combinant innovation, écologie et urbanisme, la Chaire « Integrated Urban Mobility », fondée en 2019 et portée par Claudia d’Ambrosio, étudie les aspects socio-économiques de la mobilité aérienne urbaine, notamment l’intégration des avions à décollage et à atterrissage vertical (ADAV) électriques dans les transports publics. Avec le soutien d’Uber, la Chaire s’intéresse à cette intégration en termes de l’optimisation (trajectoires, contrôle du trafic aérien) et d’acceptabilité sociale (gêne sonore et visuelle). Ces simulations sont ensuite testées en réalité virtuelle en 3D. Ainsi, l’algorithmie et les mathématiques appliquées servent aujourd’hui à construire le réseau de transports de demain.

Porteur : Claudia d’Ambrosio, directrice de recherche CNRS au Laboratoire d’informatique de l’X (LIX – unité mixte de recherche CNRS – École polytechnique) et professeur à l’École polytechnique de l’Institut Polytechnique de Paris
Type de mécénat : chaire
Date de création : 14/05/2019
Partenaires : Fondation de l'X

 

Programmes de mécénat

Espace, sciences et défis du spatial
Aérospatial, aérodynamique, cubesats, transports, plasmas, astrophysique

Soutenu depuis 2019 par Thalès Alenia Space et ArianeGroup, le mécénat d’enseignement « Espace, sciences et défis du spatial » porté par Pascal Chabert ambitionne de former les professionnels de l’aérospatial de demain. Dans ce but, les enseignements de ce mécénat reposent sur deux piliers : d’une part des projets spatiaux menés au sein du Centre Spatial Etudiant de l’École Polytechnique, et d’autre part des cours de haut niveau en physique, mécanique, mathématiques appliquées, et informatique.

Porteurs : Pascal Chabert, directeur de recherche CNRS au Laboratoire de physique des plasmas (LPP – unité mixte de recherche CNRS – École polytechnique, Sorbonne Université) et professeur à l’École polytechnique de l’Institut Polytechnique de Paris
Jean-François Roussel, directeur du Département Physique Instrumentation Environnement Espace, ONERA
Type de mécénat : mécénat
Date de création : 01/03/2019
Partenaires : Fondation de l'X

IA et Maintenance Positive
big data, signaux faibles, deep learning

L’initiative de recherche « IA et Maintenance Positive », portée par Eric Moulines, cherche à anticiper les pannes matérielles ou de réseau. Pour relever ce défi, il est nécessaire de donner du sens aux signaux faibles observables dans une quantité importante de données. Soutenu depuis sa création en 2020 par Europorte, l’initiative de recherche étudie ce problème sous l’angle d’IA capables de traiter massivement les données. Ces IA utiliseront de nouvelles méthodes de machine learning et deep learning afin de détecter de manière fiable les signaux faibles.

Porteur : Eric Moulines, chercheur au Centre de mathématiques appliquées (CMAP), professeur à l’École polytechnique de l’Institut Polytechnique de Paris et membre de l’Académie des sciences
Type de mécénat : initiative de recherche
Date de création : 03/07/2020
Partenaires : Fondation de l'X